Sélectionner une page

Les catégories de permis de conduire en Belgique

Tout comme dans les autres pays, il y a plusieurs catégories de permis de conduire en Belgique.

Dans pratiquement tous les États, si vous roulez sur la voie publique avec un véhicule à moteur, en principe, vous devez détenir un permis de conduire. Dans certains pays, il existe des petites voitures ou véhicules qui peuvent être conduits sans obtenir le permis.

🚦 Véhicules qui peuvent être conduits sans permis et conditions

Selon la législation, en Belgique, une personne âgée de 16 ans ou plus peut conduire une voiture sans permis. En revanche, une personne âgée de 16 à 18 ans n’est pas autorisée à transporter un passager dans un tel véhicule.

Des véhicules qui permettent de se déplacer comme certains deux-roues, tricycles, et d’autres véhicules lents font partie de cette catégorie de véhicules sans permis. En plus, certains véhicules pour des personnes handicapées entrent également dans cette catégorie.

Enfin, dans la catégorie des deux-roues, sachez que si vous voulez conduire un des cyclomoteurs de classe A, vous pouvez le faire sans permis de conduire. Pour tous les détails sur les véhicules entrant dans cette classe A, consultez cette page de ce site officiel. Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il s’agit d’un cyclomoteur avec une cylindrée de maximum 50cm³ et qui ne peut pas dépasser la vitesse de 25 km/h.

🚦 Comment obtenir un permis de conduire en Belgique ?

En Belgique, pour obtenir un permis de conduire, en dehors des conditions d’âge que vous trouverez plus loin en fonction des catégories visées, vous devez :

  • réussir un examen théorique
  • passer et réussir un examen pratique
  • déclarer sur l’honneur que vous êtes physiquement apte à conduire un véhicule ou alors être en possession d’une attestation délivrée par un médecin

L’organisation des examens pratiques de conduite relève des compétences de chaque région en Belgique. C’est pour cela qu’il peut y avoir des divergences réglementaires entre elles. Toutefois, vous trouverez sur notre site des articles sur les particularités régionales (Bruxelles ici & Wallonie ici) afin de vous aider à vous débrouiller plus facilement dans cette « jungle » qui peut être difficile à appréhender et à comprendre quelquefois.

Sachez également que vous devez faire votre demande de permis de conduire auprès de la commune où vous êtes inscrit/e. Vous devez également payer une redevance de 20 euros pour la délivrance du permis, à laquelle peut s’ajouter une taxe communale qui varie en fonction de la commune concernée.

De plus, sachez que les régions sont compétentes pour les examens pratiques :

Autre précision : pour les personnes handicapées, la procédure d’obtention d’un permis de conduire n’est pas tout à fait la même que pour les valides.

🚦 Les catégories de permis de conduire en Belgique

Pour résumer, sachez qu’en Belgique, il existe les catégories de permis de conduire suivantes :

  • AM: Cyclomoteurs avec une vitesse comprise entre 25 km/h et maximum 45 km/h
  • A: Motocyclettes
  • B: Voitures
  • C: Camions
  • D: Autobus
  • G: Véhicules agricoles

Comme vous l’avez sans doute compris, chaque catégorie concerne un type spécifique de véhicule. Dans tous les cas, sachez que même ces catégories sont légèrement différentes de celles de nos voisins européens. Par conséquent, si vous devez conduire un certain type de véhicule, il est important de connaître tous les types de permis de conduire valables en Belgique.

Nous allons détailler pour vous toutes les caractéristiques et les conditions prévues par la législation belge pour chaque catégorie. Mais, avant cela, résumons les caractéristiques du permis de conduire national belge.

🚦 Permis de conduire national belge

Le permis de conduire belge a subi depuis son introduction en 1967 beaucoup de changements. En 2010, le permis de conduire type « carte bancaire » a fait son apparition. Sa validité administrative est de maximum 10 ans. D’ailleurs, la Belgique est en avance par rapport à certains de ses voisins européens. En fait, jusqu’en 2033 au plus tard, tous les États membres de l’Union européenne devront avoir déjà remplacé leurs anciens modèles de permis de conduire par celui de type « carte bancaire ».

Conditions pour obtenir un permis de conduire national belge

En fait, ce n’est pas tout le monde qui a le droit de passer et obtenir un permis belge. Surtout si vous êtes étranger/e.
Si vous êtes étranger/e et que vous voulez obtenir votre permis de conduire en Belgique, alors ce qui suit vous intéresse.

En effet, pour pouvoir prétendre à l’obtention d’un permis belge, vous devez accomplir une des conditions suivantes :

  • être inscrit/e au registre de la population,
  • figurer dans le registre des étrangers
  • s’être inscrit/e au registre d’attente dans une commune de Belgique et cela pendant au moins 185 jours durant les 12 derniers mois

Sachez que les étudiants ont aussi un statut particulier en ce qui concerne le permis de conduire en Belgique. Ainsi, une personne inscrite dans un établissement d’enseignement belge a le droit d’obtenir le permis. Toutefois, elle doit y être inscrite depuis une période d’au moins 6 mois.

Enfin, d’autres exceptions sont prévues pour l’obtention du permis belge et notamment les titulaires d’une des cartes d’identité suivantes :

  • diplomatique
  • consulaire
  • spéciale

Cette carte doit être en cours de validité et avoir été délivrée en Belgique.

🚦 Législation fédérale relative au permis de conduire en Belgique

L’Arrêté royal du 23 mars 1998 relatif au permis de conduire établit au niveau fédéral la réglementation dans ce domaine. Composé de sept titres, cet arrête fixe notamment :

  • les définitions et les différentes applications ou spécificités dans les régions WALLONNE et FLAMANDE
  • le classement des véhicules à moteur par catégories pour l’application des différentes dispositions relatives au droit de conduire
  • les différentes caractéristiques des permis de conduire en Belgique, l’apprentissage, les examens théorique et pratique, les modalités de la délivrance en fonction des régions WALLONNE, FLAMANDE et la REGION DE BRUXELLES-CAPITALE, les redevances
  • la déchéance du droit de conduire un véhicule à moteur
  • autres dispositions diverses.

🚦 Catégorie AM – cyclomoteurs

Véhicules concernés

Selon l’article 2 de l’Arrêté royal du 23 mars 1998 , cette catégorie concerne les cyclomoteurs avec une vitesse supérieure à 25 km/h, incluant des quadricycles légers.

Une petite erreur ou formulation prêtant à confusion s’est glissée dans le texte législatif cité. Dans la phrase présente à la fin de cet article 2, il est mentionné « Pour l’application de l’article 65, les cyclomoteurs dont la vitesse maximale n’excède pas 25 km/h sont classés dans la catégorie AM;« . Ce qui semble contredire l’affirmation initiale « cyclomoteurs dont la vitesse maximale est supérieure à 25 km/h« . Finalement, on trouve la précision dans les tableaux présents dans la CIRCULAIRE AUX ADMINISTRATIONS COMMUNALES. Du site officiel que nous avons cité auparavant, on comprend qu’il s’agit d’une vitesse maximale n’excédant pas 45 km/h.

Il faut savoir que cette catégorie européenne a été introduite en Belgique seulement depuis le 1er mai 2013. En fait, elle a remplacé la catégorie A3.

Conditions pour obtenir le permis dans la catégorie AM

Pour pouvoir conduire un véhicule de catégorie AM, il faut être âgé/e d’au moins 16 ans. En plus, transporter un passager n’est possible qu’à partir de 18 ans.

La catégorie AM est délivrée automatiquement si vous réussissez à obtenir votre permis de conduire en Belgique, pour l’une des catégories suivantes :

  • A1,
  • A2,
  • A
  • B.

En plus, vous pouvez obtenir ce permis AM si vous suivez la procédure avec examens et apprentissage, durant les 3 mois avant d’avoir l’âge de 16 ans, et alors vous pouvez passer l’examen théorique. Néanmoins, pour passer l’examen pratique, sachez que l’âge de 16 ans est requis au minimum. Ainsi, vous devriez attendre la date de votre anniversaire avant de pouvoir le passer.

🚦 Catégorie A1 – certains motocyclettes et tricycles

En fait, cette catégorie comprend les motocyclettes avec une cylindrée de maximum 125 cm3 et d’une puissance de 11 kW maximum. Pour ce qui est des tricycles à moteur, leur puissance ne doit pas excéder 15 kW.
Une remorque peut s’atteler à ce genre de véhicule. Néanmoins faites attention : une telle remorque ne peut être attelée à une motocyclette avec un side-car sans frein sur la roue du side-car.

Conditions pour obtenir la catégorie A1

Si vous détenez un permis de conduire catégorie B et que vous l’avez obtenu avant le 1er mai 2011, alors vous pouvez conduire un véhicule appartenant à cette catégorie A1 en Belgique. En revanche, si vous avez obtenu votre permis de conduire B après cette date, alors vous devez obtenir l’ajout du code 372 à la catégorie B de votre permis. Pour obtenir ce code 372 il faut effectuer 4 heures de pratique de conduite dans une auto-école. Enfin, sachez que la catégorie B de votre permis doit être valable depuis 2 ans au moins.

Pour ce qui est de l’âge requis pour cette catégorie, vous devez avoir au moins 18 ans pour passer l’examen pratique. En revanche, pour l’examen théorique vous pouvez même le passer trois mois avant d’avoir 18 ans.

Enfin, si vous avez obtenu votre permis de conduire catégorie A1 dans un autre État-membre de l’Union européenne, alors cet âge est abaissé à 16 ans. Vous devez alors échanger votre permis européen pour un permis de conduire belge.

Après avoir réussi l’examen pratique pour la catégorie A1, le centre d’examen vous délivrera une « demande de permis de conduire » (F06) que vous pouvez déposer pendant 3 ans. En fait, c’est auprès de votre commune et contre cette demande que vous pourrez vraiment obtenir votre permis de conduire catégorie A1. Comme dit précédemment, la catégorie AM vous sera alors acquise automatiquement.

🚦 Catégorie A2

Cette catégorie inclut les motocyclettes avec une puissance de maximum 35 kW. En plus, son rapport puissance/poids ne doit pas dépasser 0,2 kW/kg. Les motocyclettes dérivées d’un engin « développant plus du double de sa puissance » ne font pas partie de cette catégorie.
Pour ce qui est d’une remorque attelée à une motocyclette de ce type, la règle à suivre est la même que pour la catégorie A1.

Les conditions liées à l’âge d’obtention sont toutefois un peu différentes par rapport à la catégorie précédente :

Conditions pour obtenir la catégorie A2

Pour passer l’examen théorique, l’âge minimum est le même – 3 mois avant vos 18 ans. En revanche, pour l’examen pratique, vous pouvez le passer seulement à partir de 20 ans.

Enfin pour la demande de permis de conduire, la procédure est la même que celle présentée pour la catégorie A1.

🚦 Catégorie A

Le permis de conduire en Belgique pour cette catégorie est exigé pour la conduite des motocyclettes, et notamment celles dont la puissance dépasse 35 kW. En plus, il s’agit également des tricycles à moteur avec une puissance dépassant les 15 kW.

Conditions pour obtenir la catégorie A

Cette catégorie vous est accessible si vous avez au moins 24 ans par accès direct. Ce type d’accès suppose de passer les examens théorique et pratique, via une école de conduite ou par filière libre. Toutefois, vous pouvez avoir accès à cette catégorie A à partir de 22 ans grâce à un accès progressif. Ce type d’accès est réservé aux titulaires d’un permis de conduire de catégorie A1 ou A2 depuis au moins 2 ans. En plus, vous devez effectuer au moins 4 heures de cours pratique avec une motocyclette de la catégorie de permis de conduire que vous voulez obtenir (donc A dans ce cas). Bien entendu, vous devez également réussir l’examen pratique sur terrain privée et la voie publique.

Attention : il y a des différences entre la filière libre et celle d’une école de conduite que nous vous présenterons en détail dans un article dédié.

🚦 Catégorie B

C’est la catégorie qui concerne les véhicules automobiles avec une masse inférieure à 3.500 kg. Ensuite, il s’agit d’un véhicule pour le transport de maximum huit passagers. Dans cette catégorie, une remorque en dessous de 750 kg peut s’atteler au véhicule. En plus, pour une masse maximale supérieure à 750 kg, afin de rester dans cette catégorie B, la masse maximale cumulée de l’ensemble ne doit pas dépasser 4 250 kg.
Enfin, sachez que les quadricycles à moteur font également partie de cette catégorie.

Conditions d’accès pour l’examen théorique

Pour pouvoir passer l’examen théorique pour le permis de conduire en Belgique de catégorie B vous devez avoir au moins 17 ans. Vous pouvez passer cet examen sans un apprentissage théorique en auto-école (filière libre). Toutefois, si vous enregistrez 2 échecs consécutifs, vous serez alors obligé/e de suivre 12 heures de formation théorique dans une auto-école agréée. Sans cette formation vous ne pourrez pas vous présenter à un troisième essai. Cette formation sera quand même valable pendant 3 ans. Donc, vous disposerez de ce délai pour repasser votre examen.

Pour éviter cette obligation, qui vous coûtera en plus du temps perdu et de l’argent, il vaut mieux choisir une formation en ligne sérieuse, comportant des tests qui vous préparent efficacement à cet examen. Ainsi, vous allez savoir le genre de question auxquelles vous attendre. En plus, vous apprendrez également les astuces pour reconnaître des questions pièges qui peuvent vous faire rater bêtement un examen !

Après avoir réussi votre examen théorique, vous aurez une attestation de réussite. En outre, vous obtiendrez un formulaire de demande de permis de conduire provisoire. Ce formulaire vous permet d’obtenir un permis de conduire provisoire auprès de l’administration communale.
Dernier détail important à savoir : la réussite à l’examen théorique est valable pendant trois ans. Ainsi, vous disposerez de ce délai pour passer votre examen pratique.

Conditions d’accès pour l’examen pratique

Si vous avez réussi l’examen théorique, vous devez suivre une formation pratique. Pour cela, vous devez détenir un permis de conduire provisoire. Cette condition est valable même si vous envisagez de suivre des cours de conduite dans une école de conduite agréée.

Toutefois, même ce permis de conduire provisoire peut être de plusieurs types. Pas facile de suivre toutes ces règles – nous sommes d’accord avec vous – et c’est pourquoi nous avons créé ce blog pour tenter de vous expliquer les choses aussi simplement que possible.

Pour le permis provisoire, retenez que vous avez le choix entre deux options alternatives :

  • soit un permis de conduire provisoire avec guide qui aura une durée de validité de 36 mois
  • ou alors un permis de conduire provisoire sans guide qui aura alors une durée de seulement 18 mois.

Si vous voulez apprendre tous les détails concernant ces deux types de permis de conduire provisoires qui sont spécifiques à la Belgique, lisez l’article que nous consacrons à ce sujet. Vous pouvez aussi consulter ce site officiel présentant les détails d’application de la règlementation en vigueur.

Conditions et différences permis provisoires

Néanmoins, sachez que l‘âge requis est différent : 17 ans au moins pour le permis provisoire de 36 mois, contre 18 ans au moins pour celui de 18 mois. Les autres conditions de délivrance sont à peu près similaires. En voici quelques-unes :

  • avoir réussi l’examen théorique depuis moins de 3 ans
  • ne pas être déchu/e du droit de conduire
  • être apte en répondant aux normes médicales requises pour conduire un automobile de la catégorie B
  • etc.

Enfin, sachez que pour obtenir ce permis provisoire vous devez présenter à la commune la demande délivrée par le centre d’examen dont nous vous avons parlée. Vous devez la compléter et la signer personnellement mais aussi la faire signer par votre/vos guide/s au cas où il s’agit de celui de 36 mois.

Vous devez aussi payer la redevance qui est de 20 euros pour les deux types, ainsi que la taxe communale. Cette dernière varie en fonction de la commune où vous déposez votre demande.

Attention : dans le cas du permis provisoire sans guide, vous n’avez pas le droit de conduire un véhicule avant d’obtenir ce permis de conduire de l’Administration communale ! Seul le dépôt de la demande ne suffit pas ! En effet la règlementation a changé sur ce point.

Il y a aussi des conditions d’utilisation de ce permis provisoire, qui varient légèrement en fonction de sa catégorie.

En plus si vous en ressentez le besoin, vous pouvez passer d’une catégorie de permis provisoire à l’autre sous quelques conditions. Il faut le faire pendant sa durée de validité mais aussi celle de l’examen théorique dont la validité est de 3 ans. Dans ce cas, vous devez également satisfaire aux conditions de délivrance pour l’autre catégorie de permis de conduire provisoire. Enfin il y a aussi un stage obligatoire à effectuer et cet échange entre les deux types de permis provisoire ne peut se faire qu’une seule fois. Alors réfléchissez bien.

Sachez aussi que l’Arrêté royal du 23 mars 1998 prévoit encore une catégorie Catégorie B+E. Elle concerne les véhicules couplés composés d’un véhicule tracteur de la catégorie B avec une remorque ou semi-remorque. La masse maximale autorisée de cette dernière ne doit pas excéder 3 500 kg.

🚦 Catégorie C1

Cette catégorie concerne les véhicules automobiles autres que ceux qui font partie des catégories D1 ou D, avec une masse maximale autorisée entre 3 500 kg et 7 500 kg. Le nombre de passagers transportés ne doit pas dépasser 8 comme pour la catégorie B. Ils peuvent tirer une remorque d’une masse maximale de 750 kg.

Conditions pour obtenir la catégorie C1

L’âge minimal pour se présenter à l’examen théorique est de 3 mois avant d’avoir 18 ans. En revanche, pour vous présenter à l’examen pratique et obtenir un permis de conduire en Belgique (provisoire ou définitif) vous devez déjà avoir 18 ans.

Tout comme pour la catégorie précédente, il existe une Catégorie C1+E. Elle comprend les véhicules couplés avec un véhicule tracteur de la catégorie C1 et une remorque ou semi-remorque dont la masse maximale autorisée n’excède pas un maximum de 750 kg. Toutefois, la masse maximale de l’ensemble ne doit pas dépasser 12 000 kg. En plus, cette catégorie inclut les véhicules composés d’un véhicule tracteur de catégorie B et d’une remorque ou semi-remorque de maximum 3 500 kg, dont l’ensemble ne dépasse pas non plus 12 000 kg.

🚦 Catégorie C du permis de conduire en Belgique

Les véhicules concernés par cette catégorie sont les mêmes que ceux de la catégorie précédente mais plus large puisqu’elle concerne tous les véhicules dont la masse maximale autorisée excède 3 500 kg et ne dépassant pas huit passagers. Pour l’attelage, c’est la même chose que pour la C1. Donc en fait, si vous voulez conduire un utilitaire de plus de 3 500 km vous devrez détenir un permis de conduire dans cette catégorie C.
La Catégorie C+E fonctionne selon le même principe que la C1+E mais avec la condition de masse maximale autorisée.

Conditions pour obtenir la catégorie C

L’âge minimal pour se présenter à l’examen théorique est le même que pour la catégorie C1. En revanche, pour obtenir un permis de conduire en Belgique de catégorie C vous devez avoir 21 ans. Une exception est prévue pour les titulaires du CAP qui peuvent baisser cet âge d’obtention à 18 ans.

Enfin, sachez qu’afin d’obtenir le permis de conduire C+E ou C1+E l’âge minimum est de 21 ans, avec la même exception pour les titulaires du CAP.

CODE DE LA ROUTE

Apprenez le Code de la Route facilement et rapidement grâce à notre cours interactif en ligne !