Sélectionner une page

Accueil » Permis pratique » Filière libre

🚦 Dernière mise à jour : 30/01/2021 🚦

Passer son permis de conduire en filière libre

Il y a plusieurs façons d’obtenir son permis en Belgique, plus ou moins longue. Néanmoins, l’une d’entre elles gagne en popularité parce qu’elle revient moins cher et offre le moins de contraintes. En effet, la filière libre est une voie d’apprentissage pour obtenir le permis de conduire en Belgique. Et si vous envisagez d’obtenir votre permis de conduire catégorie B en Belgique, alors il faut d’abord réussir votre permis théorique. Cette première étape indispensable consiste dans l’examen théorique. Pour le passer vous devez avoir 17 ans. En revanche, pour vous préparer, vous avez le choix. Vous pouvez le faire en toute autonomie ou en suivant des cours théoriques dans une auto-école. Pour tout apprendre sur l’examen théorique, n’hésitez pas à consulter notre article détaillé. Mais penchons-nous un peu plus sur celle qui fait fureur en ce moment.

C’est quoi plus exactement la filière libre ?

Appelée aussi filière du permis de conduire provisoire 36 mois en Wallonie, elle est accessible aux jeunes âgés de minimum 17 ans.

Pour la région de Bruxelles-Capitale, il s’agira du permis provisoire 18 mois. Dans tous les cas, si vous optez pour cette filière en Belgique, vous devez choisir un (ou deux) guide(s) pour vous accompagner pendant votre apprentissage à la conduite.

Cette filière libre est une des options d’apprentissage qui s’offrent à vous pour obtenir le permis de conduire. En plus, elle existe dans toutes les régions de Belgique. Toutefois, le parcours de cette filière n’est pas le même dans chaque région belge. Cela ne facilite pas les choses, il est vrai. Mais comme vous avez le choix, vous pouvez opter pour la région qui vous semble la plus simple pour vous. Et ça, c’est vraiment une bonne nouvelle !

En plus, nous essayons de vous présenter la filière libre aussi simplement que possible afin de vous aider à faire le bon choix. Nous vous présenterons les possibilités qui existent dans la Belgique francophone puisque nous vous proposons des formations en ligne en français. Même si sur notre blog vous trouverez également des articles concernant la partie flamande, nous avons préféré concentrer nos efforts sur les détails concernant la Belgique francophone. Cela nous permet d’être beaucoup plus efficaces et précis pour vous aider !

Quelles sont les étapes à suivre dans la filière libre ?

Les étapes à suivre dans la filière libre ne sont pas les mêmes dans chaque région belge. Toutefois, le fonctionnement est similaire car il s’agit d’une conduite accompagnée par un guide.

🚦1. Les étapes en Wallonie

📑Rendez-vous pédagogique

Avant de commencer réellement votre apprentissage pratique, en Wallonie vous devez suivre le rendez-vous pédagogique. Pour cela, vous pouvez utiliser cette plate-forme dédiée créée par l’Agence Wallonne pour la sécurité routière. Vous pouvez également le suivre via une auto-école agréée.

🛑Bon à savoir

Attention : si vous choisissez de le faire sur la plateforme officielle, la formation est accessible pendant 7 jours à compter du jour de votre inscription. Donc inscrivez-vous seulement quand vous êtes prêt/e à la suivre jusqu’à la fin. Pourquoi ? Parce que tout simplement si vous ne finalisez pas votre formation dans le délai mentionné, vous devrez vous réinscrire. En plus, vous devrez payer à nouveau 13,07 euros. Et personne ne veut payer à l’infini, n’est-ce pas ?

L’attestation de suivi de la formation est valable pendant 5 ans. Toutefois, sachez que vous ne pourrez pas passer votre examen pratique pendant les premiers 3 mois après la délivrance de cette attestation.

🚗Stage de conduite avec guide pendant minimum 3 mois

En Wallonie, dans cette filière vous devrez conduire avec un permis de conduire provisoire pendant minimum 3 mois. La validité du permis provisoire est de maximum 36 mois, d’où le nom de la filière en Wallonie. Avant de pouvoir vous présenter à l’examen pratique, il vous faut également réussir le test de perception des risques.  Ce test est une condition d’accès à l’examen pratique pour toutes les régions belges, peu importe la filière.

Enfin, une condition supplémentaire pour la filière libre de Wallonie est d’avoir conduit au moins 1.500 km pendant votre stage de conduite. Il faut tenir un journal de bord et compléter rigoureusement votre road book pour chaque trajet parcouru. Vous devrez présenter ces pièces pour votre examen pratique.

Enfin, sachez que si vous avez déjà fait vos trois mois de stage de conduite en filière libre, vous pouvez passer vers un apprentissage en conduite sans guide. Néanmoins, pour cela il faut également avoir réussi votre test de perception des risques et le certificat d’aptitude après le test sur les capacités techniques de conduite.

🚦2. Les étapes de la filière libre dans la région Bruxelles-Capitale

La filière libre pour le permis de conduire un véhicule de catégorie B est accessible à partir de l’âge de 17 ans. Comme nous l’avons précisé auparavant, vous devez quand même être accompagné/e d’un guide pendant votre conduite.

La différence par rapport à la Wallonie est qu’il y a une filière en plus. Il s’agit de la filière mixte qui combine cette filière libre avec la filière auto-école sous couvert d’un permis provisoire de 18 mois. En plus, la durée du stage minimum avec ce permis est de 9 mois par rapport aux 3 mois nécessaires pour le permis provisoire de 36 mois. Par conséquent, c’est seulement après les 9 mois que vous pourrez vous présenter à l’examen pratique.

Enfin, sachez que pour obtenir le permis provisoire 18 mois vous devez passer avant le « Test de capacités techniques de conduite« . Pas facile de s’y retrouver, mais ne vous inquiétez pas, dès que vous aurez choisi votre filière ou votre permis provisoire, les choses ne feront que se clarifier car il y a des étapes claires et simples dans chaque filière.

Bien sûr, les autres conditions sont les mêmes comme vous pouvez le voir sur le site officiel ici :

  • 🔸 Réussite du test de perception des risques.
  • 🔸 Minimum 1 500 km parcourus avec la tenue d’un journal de bord et d’un road book

Vous l’aurez compris : le permis provisoire de 36 mois est également disponible dans cette région. Ainsi, vous pourrez faire votre choix en fonction de votre situation.

🩹Spécificité bruxelloise

Pour que les choses ne soient pas les mêmes, dans cette région vous devrez suivre une formation aux premiers secours. Cette étape se situe après la réussite de votre examen théorique mais avant le test de perception des risques. C’est seulement après avoir suivi cette formation, que vous pourrez vous inscrire à l’examen pratique de conduite.

Rassurez-vous, une partie de la formation se fait en ligne sur la plateforme de la Croix Rouge. Ensuite, il y a aussi une partie pratique en présentiel de trois heures.

Test de perception des risques

Comme nous vous l’avons précisé, vous devez passer ce Test de perception des risques peu importe la région de Belgique que vous choisissez pour votre apprentissage de la conduite. C’est la réforme de 2018 qui a introduit cette condition avant de pouvoir passer l’examen pratique sur la voie publique.

Si vous voulez apprendre plus de détails sur ce test particulier, consultez un de nos articles détaillés à ce sujet. En plus, si vous avez envie de vous préparer en ligne pour cet examen, nous vous proposons une formation simple à un prix très abordable. Elle vous permettra de connaître tout ce que vous devez savoir pour réussir votre test sans problèmes.

Les centres d’examen agréés

Pour le test de perception des risques, vous devrez passer – comme pour le permis théorique – par un des centres d’examen agréés.

Si vous voulez le passer en Wallonie, vous devez choisir parmi les 14 centres d’examen agréés que vous pouvez trouver sur cette page. Attention, la crise sanitaire a beaucoup changé les modalités de fonctionnement de ces centres. Par conséquent, lorsque vous aurez décidé quel centre vous convient, allez consulter les informations disponibles sur son site pour voir exactement comment ça se passe.

En revanche, si vous préférez la région Bruxelles-Capitale, vous aurez à choisir entre seulement deux centres d’examen agréés. Il s’agit d’une part du Centre d’examens de Schaerbeek ou d’autre part le centre de la SA d’Anderlecht. Ce sont les deux centres où vous pouvez passer votre test de perception des risques.

L’examen pratique final permis de conduire B

La filière libre, comme les autres, va aboutir à l’examen pratique final qui vous permettra d’enfin obtenir le sésame : votre permis de conduire de catégorie B !

Rassurez-vous, pour cet examen pratique, les conditions sont les mêmes dans toute la Belgique.

Ainsi, pour pouvoir vous présenter vous devez avoir réussi votre l’examen théorique et votre test de perception des risques. Les deux certificats de réussite doivent également être en cours de validité. Le premier est valable 3 ans alors que le second seulement un an. Bien entendu, en fonction de la région que vous aurez choisie, les autres conditions d’accès doivent être remplies. Comme par exemple le rendez-vous pédagogique ou la formation aux premiers secours de Bruxelles.

Enfin, par cette filière libre, vous aurez forcément choisi un permis provisoire. Par conséquent, pour pouvoir vous présenter à l’examen pratique, vous devrez avoir effectué votre stage minimum et dûment rempli votre journal de bord et le road book dont nous avons parlés. En effet, vous devrez présenter tous ces documents lors de votre examen pratique.

En conclusion, les modalités précédant l’examen théorique et l’examen pratique sont légèrement différents suivant les régions. En revanche, l’examen pratique est le même dans toute la Belgique. Quoi qu’il en soit, ces différentes étapes à franchir garantissent une meilleure sécurité pour toutes celles et ceux qui participent au trafic et conduisent tous les jours sur nos routes !