Accueil » Permis pratique » Les fautes éliminatoires à l’examen

🚦 Dernière mise à jour : 10/01/2021 🚦

Les fautes éliminatoires à l’examen pratique du permis de conduire

Obtenir son permis de conduire en Belgique peut vous paraître un authentique parcours du combattant ! Pourtant, comme pour tout autre « diplôme » ou compétition sportive, il y a des épreuves successives à remporter pour réussir.

Alors rien de tel que de les passer en revue pour savoir à quoi s’attendre, n’est-ce pas ?

Haut les cœurs ! Si vous avez réussi à éviter les fautes graves à l’examen théorique, alors c’est bien parti pour votre examen pratique. Bien entendu, vous pouvez imaginer que ces fautes sont tout aussi graves pour l’examen pratique. Restez donc concentré/e afin de ne pas les commettre !

Les fautes à l’examen pratique

Dans cet article, nous allons voir ensemble quelles sont les fautes les plus courantes qui peuvent vous faire rater votre permis de conduire. Cela serait bête, alors que vous êtes aussi prêt/e de l’obtenir enfin, non ?

Sachez que certaines fautes sont tolérées pendant l’examen pratique du permis de conduire. Toutefois, cela dépend de chaque examinateur. Dans tous les cas, certaines erreurs vous condamneront à l’échec, peu importe l’examinateur. En général, ces erreurs sont susceptibles de vraiment mettre en péril les autres usagers de la route. Et donc, si vous y réfléchissez à froid, vous conviendrez qu’il vaut mieux que vous ne représentiez pas un danger pour les autres, n’est-ce pas ?

Nous allons vous présenter quelques-unes de ces erreurs graves et éliminatoires. Ainsi, vous pourrez vous les répéter dans la tête à chaque fois que vous conduisez afin d’être sûr/e de ne pas les commettre le jour de l’examen pratique.

🚦1. Infractions au Code de la route

Inutile de vous préciser que pendant tout l’examen vous devez respecter le Code de la route, n’est-ce pas ? Vous le savez d’ores et déjà et vous l’avez appliqué à l’examen théorique. En outre, vous devrez continuer à le respecter lorsque vous aurez votre permis de conduire ! Cela doit devenir une seconde nature pour vous.

🔴 Bruler un feu rouge

Parmi les fautes éliminatoires qui mettent en danger les autres usagers, brûler un feu rouge est celle qui vous coûtera votre permis sans aucun doute. Et cela, même s’il n’y a personne sur la route ! Ne pensez pas que vous n’avez mis personne en danger, car cela ne marche pas comme ça ! Respecter les feux rouges est donc un « must ». Pas le choix !

⛔️ Sens interdit

Une autre erreur impardonnable est de s’engager dans une voie en sens interdit ou alors de franchir une ligne continue.

Il en est de même si vous ne vous arrêtez pas à un stop.

🛑 Bon à savoir

Même s’il n’y a pas la moindre voiture, il faut marquer l’arrêt et regarder à droite et à gauche avant de repartir. C’est tout de même simple. Alors, faites cet effort qui pourrait sauver une vie !

➡️ Priorité de droite

Enfin, le non-respect d’une priorité de droite ou de celle que vous devez accorder dans un rond-point sont également des fautes éliminatoires.

Maintenant, vous êtes prévenu/e alors répétez-vous ces conseils en boucle !

🚦2. Les fautes relatives aux piétons et aux cyclistes

Vous vous êtes sûrement retrouvé/e en posture de piéton pendant de nombreuses années avant de vous retrouver derrière le volant, n’est-ce pas ? Également, il y a de fortes chances que vous ayez pratiqué le guidon et les pédales de votre bicyclette, non ? Dans tous ces cas, vous avez sans doute expérimenté des situations limites où des conducteurs peu scrupuleux vous ont fait courir des risques. Ce n’était peut-être pas volontaire de leur part, mais il vous revient désormais d’y veiller et d’être exemplaire. Vous retrouver « de l’autre côté » est une expérience nouvelle, mais vous constaterez que si vous n’oubliez pas ce que vous avez vécu à pied ou à vélo, vous conduirez bien mieux !

Alors, pour ce qui est des erreurs à ne pas commettre, considérons-les.

🕺 Priorité à un piéton

Le refus de priorité à un piéton sur un passage piétons vous coûtera aussi votre permis pendant l’examen pratique. Cela arrive bien plus vite que vous n’imaginez. Il sera inutile par la suite de faire de l’excès en invitant à passer les autres, car votre examinateur n’oubliera pas votre faute ! C’est son job.

🚴🏻 Renverser un cycliste

Il en est de même pour un cycliste qui a signalisé sa volonté de changer de direction. D’autre part, lorsque vous dépassez un cycliste, veillez à bien respecter les distances de sécurité. Comme le non-respect de ces distances mettrait en danger cet usager, une telle faute sera éliminatoire aussi.

➰ Distances de sécurité

D’ailleurs, il est important de respecter les distances de sécurité également par rapport aux autres véhicules. Qu’il s’agisse de voitures, cyclistes ou cavaliers, les distances doivent toujours être bien respectées. Laissez toujours plus d’un mètre de distance, sans pour autant négliger les autres usagers qui viennent en sens inverse. C’est une faute courante que les apprentis-conducteurs commettent sans même s’en rendre compte.

🚌 Ne pas rouler au bon endroit

Ne roulez pas sur une bande qui est réservée aux cyclistes ou aux bus ! C’est aussi une erreur impardonnable, tout comme rouler sur une bande d’arrêt d’urgence.

D’ailleurs, les bus doivent vous mettre tout de suite en veille. Pourquoi ? Parce que beaucoup de fautes éliminatoires sont liées aux bus. Ainsi, veillez à modérer votre vitesse en longeant un bus. En plus, arrêtez-vous systématiquement lorsque vous longez un transport en commun par le côté de l’embarquement afin de laisser passer les passagers. C’est très important ! Si vous rencontrez un transport scolaire pendant votre examen pratique, n’hésitez pas à ralentir fortement. L’examinateur appréciera votre prudence.

🚦3. Attention aux fautes liées aux rétroviseurs

Beaucoup de jeunes conducteurs font attention à ce détail avant de se mettre en route pour l’examen. En effet, il est important de veiller à leur ajustement avant de partir. Néanmoins, gardez en tête de regarder dans vos rétroviseurs tout au long de l’examen.

↪️ Changement de direction

N’oubliez jamais de regarder dans votre rétroviseur lorsque vous changez de direction ou de voie de circulation. Bien entendu, il en est de même lorsque l’examinateur vous demande d’effectuer une manœuvre ou de vous garer. Si vous ne le faites pas, vous risquez de percuter un autre véhicule. Vous pouvez mettre en danger un cycliste durant votre manœuvre. L’examinateur ne vous pardonnera pas cela, car il (ou elle) est très attentif à votre regard pendant tout l’examen.

🛑 Bon à savoir

Même s’il n’en a pas l’air, il vérifie sans cesse si vous utilisez correctement vos rétroviseurs. Par conséquent, mieux vaut « trop » regarder plutôt que pas assez !

Les autres erreurs qui comptent…

Même si vous ne commettez aucune faute grave pendant votre épreuve pratique du permis de conduire, cela ne vous assure pas pour autant la réussite automatique. En effet, l’examinateur va juger votre conduite dans son ensemble.

Voici quelques petits détails qui comptent et qui peuvent vraiment faire la différence le jour de votre examen.

🚦1. Les fautes facilement évitables

Ainsi, votre aisance et votre confiance sur la route comptent beaucoup. Votre capacité de réaction et d’anticipation sont des atouts incontestables qui vous donneront des points et donc plus de chances d’obtenir votre permis.

❇️ Utiliser les clignotants

Vous avez déjà compris qu’il faut contrôler systématiquement vos rétroviseurs. En plus, n’oubliez pas de signaler tout changement de votre trajectoire grâce à vos clignotants. Si vous oubliez ne serait-ce qu’une fois vous perdrez de précieux points préjudiciables pour votre réussite.

⏹️ Freiner correctement

Un détail souvent oublié par les candidats est l’utilisation du frein moteur. Même si ce n’est pas éliminatoire, nous vous conseillons vraiment de l’utiliser et de faire attention au changement de vitesse. Pensez aussi à mettre le frein à main après avoir réalisé votre manœuvre pour vous garer. Et ceci même à la fin de l’épreuve, avant de couper le contact de la voiture !

🛅 La bonne vérification de votre véhicule

Enfin, vous connaissez déjà le fait qu’avant de démarrer votre voiture vous devez effectuer scrupuleusement tous les contrôles. Il ne s’agit pas seulement des rétroviseurs dont nous avons déjà parlé, mais aussi de votre siège et du volant. Sans parler du fait qu’il faut vous assurer que vos passagers ont bien mis leur ceinture.

Si les conditions météorologiques le demandent, n’oubliez pas vos phares ! Même si vous passez votre examen en journée, il n’est pas rare que les nuages soient nombreux ou que la pluie réduise de manière significative la visibilité.

🚦2. Les zones résidentielles

Comme vous le savez, les zones résidentielles se sont multipliées dans nos villes et même dans les villages. Ainsi, il y a de nombreuses « zones 30 » où il est essentiel de ne pas dépasser la vitesse maximale. Vous vous rappelez probablement que rouler plus vite que l’allure du pas dans une zone piétonne ou dans une rue réservée au jeu sont des fautes graves. Tout comme elles pouvaient vous coûter votre permis théorique, elles peuvent vous faire échouer l’examen pratique. D’ailleurs, même si vous réussissez votre permis de conduire, ces infractions vous coûteront cher par la suite.

💯 Contrôler sa vitesse

Cette erreur parait « simple » et vous vous dites surement que c’est facile de l’éviter ? Vous vous fourvoyez jeune chenapan 🙈! Dans les faits, énormément de candidats échouent leurs permis à cause de cela ! Avec le stress, vous oublierez parfois de vérifier votre vitesse, car votre attention sera divisée, ce qui fait vous serez susceptible de rouler trop vite (ou trop lentement !), particulièrement dans les zones limitées à 30k/h.

Veillez donc à respecter scrupuleusement les restrictions de vitesse dans ces zones !

Et dans tous les cas, ne paniquez pas. Le but de cet article n’est pas de vous faire peur, mais de vous faire répéter les fautes à éviter. Votre cerveau fera plus attention le jour de l’examen. Ainsi, vous réussir votre examen pratique et vous obtiendrez votre permis de conduire (cool !).

Bonne chance et ayez confiance en vous ! Vous y arriverez !