Les fautes graves constituent l’une des principales raisons d’échec à l’examen théorique pour le permis de conduire en Belgique. Si vous voulez tout apprendre sur ces fautes graves et comment les éviter, lisez cet article jusqu’au bout.

Vous apprendrez plusieurs exemples classiques de fautes graves qui peuvent vous tomber le jour de l’examen. Ainsi, vous saurez les détecter parmi les questions et y répondre correctement en évitant les pièges.

Les fautes graves pour l’examen théorique belge, c’est quoi ?

Les fautes graves sont en fait les réponses incorrectes relatives aux infractions du 3e et 4e degrés. Ce qu’il faut savoir est qu’en Belgique, les infractions au Code de la route sont classées en 4 catégories. D’ailleurs, c’est la même chose dans d’autres pays européens même s’il peut y avoir quelques différences. Leur niveau représente en réalité la gravité de l’infraction et celles des sanctions correspondantes. Ainsi, les infractions du premier degré sont les moins graves et celles du quatrième les plus graves.

Sachez que ces fautes graves sont importantes à savoir car elles vous coûtent le plus de points lors du passage de l’examen théorique. En plus, en tant que conducteur, ce sont ces mêmes fautes qui, en tant qu’infractions, vous coûteront des points sur votre permis de conduire. Si vous ne le savez pas, en novembre dernier, le ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne avait annoncé à la Chambre qu’il souhaitait faire du projet du permis à points une priorité du gouvernement. Lorsque vous commettrez des infractions au Code de la route belge, vous serez donc susceptible de perdre des points.

Néanmoins, pour le moment, bien que cette disposition soit applicable dans plusieurs pays de l’Union Européenne, la Belgique met du temps à l’appliquer effectivement. Le Code de la route belge ne fixe pas encore ni le nombre de points, ni combien de points sont retirés pour les infractions de différentes catégories. Toutefois, cela ne va plus durer car la législation routière européenne a tendance à s’uniformiser pour plus de cohérence au niveau de l’Union Européenne. Pour résumer le principe du « permis à points » : lorsque vous perdez tous vos points qui y sont attachés, vous devez repasser votre permis pour avoir à nouveau le droit de conduire.

Tenir compte du prochain « permis à points »

Si vous passez votre permis pour la première fois, vous n’en êtes pas encore là. Cependant, il est bon de vous familiariser dès maintenant à tous ces mécanismes afin de mieux comprendre la relation entre l’examen et la réalité en tant que chauffeur après l’obtention du permis. Car, même si le permis à points n’est pas encore appliqué en Belgique, il n’en reste pas moins que les infractions au Code la route sont sanctionnées. En outre, celles du 3e et 4e degrés sont sévèrement punies. Elles vont de l’amende, au retrait immédiat du permis de conduire jusqu’à la déchéance du droit de conduire.

Dans tous les cas, il ne faut pas oublier que vous vous préparez à un examen théorique ayant comme but principal de vous permettre de conduire en sécurité sur la route. Et la sécurité de tous a un « prix » : bien connaître et appliquer la législation.

Quelques exemples classiques d’infractions du 3ème degré

De nombreuses infractions du 3e degrĂ© concernent le dĂ©passement. Par exemple, c’est le cas du dĂ©passement par la gauche en cas de non-visibilitĂ© suffisante des usagers venant en sens inverse. Un dĂ©passement exĂ©cutĂ© mĂŞme lorsque les marques et signes routiers le permettent mais sans une visibilitĂ© permettant d’éviter un risque d’accident constitue une infraction du 3e degrĂ©.

Constitue également une telle infraction le fait de dépasser un véhicule qui est en train d’effectuer un dépassement. Pour ce cas, il est important de retenir que cette règle s’applique même si le véhicule qui se fait dépasser est en train de dépasser un deux-roues. Toutefois, si la chaussée est munie d’au moins trois bandes de circulation pour le sens suivi, cela ne constitue pas une infraction.

Un cas souvent rencontrĂ© Ă  l’examen et qui constitue une faute grave est le suivant : le vĂ©hicule Ă  dĂ©passer s’approche ou s’arrĂŞte Ă  un passage pour piĂ©tons. Sachez que le fait de le dĂ©passer constitue une infraction de 3e degrĂ© mĂŞme s’il n’y a pas de piĂ©tons visibles en train de traverser ! D’ailleurs, cette règle s’applique Ă©galement au passage pour cyclistes et cyclomoteurs Ă  deux roues sauf si la circulation est règlementĂ©e par un agent qualifiĂ© ou par des signaux lumineux de circulation. Dans ces derniers cas, il faut obĂ©ir Ă  l’agent ou aux signaux lumineux.

Attention donc : le fait de donner une réponse incorrecte concernant une de ces infractions de 3e degré constitue une faute grave à l’examen. Elle vous fera perdre donc 5 points et deux mauvaises réponses de ce genre vous feront rater votre permis théorique !

PrioritĂ© Ă  droite, changement de direction, ligne continue…

Une autre infraction du 3e degré très courante à l’examen théorique concerne la priorité à droite. Lorsqu’un véhicule change de direction dans une intersection, il doit la plupart du temps céder le passage aux usagers qui viennent de sa droite. C’est une des règles de base que vous ne devez surtout pas oublier ! Toutefois, si la circulation est dirigée par un agent, ce sont les indications de celui-ci qui prévalent sur la priorité à droite. Il en est de même pour des signaux lumineux spécifiques que vous connaissez probablement.

Le changement de direction est Ă©galement sujet Ă  infractions du 3e degrĂ©. Ainsi, un conducteur changeant de direction doit cĂ©der le passage aux piĂ©tons traversant la route sur laquelle il s’engage. C’est valable aussi bien lorsqu’il tourne Ă  gauche comme Ă  droite.

Une infraction que vous connaissez sans doute est le dépassement en franchissant une ligne continue. Alors, prenez-y garde !

Mais savez-vous que si vous donnez une mauvaise rĂ©ponse lors de l’examen thĂ©orique pour le permis de conduire Ă  ce sujet cela vous coĂ»tera 5 points ? Eh bien, c’est le cas puisque cette infraction est du 3e degré ! Sachez que circuler Ă  gauche d’une telle ligne continue qui sĂ©pare les deux sens de circulation est une infraction du mĂŞme type.

VĂ©hicules prioritaires, piĂ©tons, cortèges…

Une autre faute grave qui apparait souvent dans les vidĂ©os ou images de l’examen thĂ©orique concerne les vĂ©hicules prioritaires. Lorsque leur avertisseur sonore spĂ©cial est en marche, tout usager doit dĂ©gager tout de suite la voie pour laisser passer un tel vĂ©hicule. Au besoin, l’usager doit s’arrĂŞter s’il y a le moindre risque engendrĂ© par le fait de rouler.

Attention également aux piétons car de nombreuses faites graves de l’examen théorique peuvent concerner cette catégorie. Ainsi, un conducteur ne doit pas les mettre en danger. Ni sur les trottoirs, ni dans les voies publiques qui leur sont réservées, ni dans les zones où les piétons ont la priorité.

Couper une colonne militaire, un cortège lors d’une manifestation culturelle, sportive ou touristique organisée, une procession, un groupe de cyclistes ou de participants à une épreuve ou compétition sportive non-motorisée, un groupe d’enfants, etc. constituent également des fautes graves. D’ailleurs, à l’examen dès que vous voyez un groupe avec un ou plusieurs guides faites très attention. Souvent il s’agit d’un groupe organisé et tout usager doit leur céder le passage. Dans notre module de formation « Les usagers de la voie publique » vous trouverez toutes ces catégories d’usagers particuliers auxquels vous devez faire attention pour ne pas risquer de perdre 5 points lors de l’examen théorique.

Fautes graves : les signaux qui coûtent cher !

Enfin, faites aussi attention aux fautes si banales dont vous ignorez peut-être qu’il s’agit d’infractions du 3e degré comme par exemple transgresser un feu rouge. Il en est de même pour le non-respect de nombreux signaux de circulation notamment ceux d’interdiction. Quelques exemples de ce genre de signal constituant des fautes graves en Belgique : interdiction de dépassement, voie interdite aux véhicules transportant des matières dangereuses, polluantes ou inflammables, etc.

Pour apprendre facilement tous les signaux de circulation, n’hĂ©sitez pas Ă  utiliser nos simulations d’examen thĂ©orique. Nous les avons tous traitĂ©s dans une question ou une situation de circulation concrète afin de vous permettre de tous les apprendre facilement. C’est un excellent entrainement pour obtenir votre permis thĂ©orique sans problèmes ! En plus, vous payerez moins de 10€ !

Pour connaître toutes les infractions de 3e degré nous vous conseillons de consulter les articles à ce sujet sur notre blog. Nos modules de formation traitent de bon nombre de ces fautes graves. De plus, nous avons intégré nombreuses questions concernant ces infractions parmi les examens blancs que nous vous proposons. Entrainez-vous un maximum avec notre paquet de simulations d’examen. Ainsi, vous assimilerez ces infractions plus facilement.

Fautes graves basées sur les infractions du 4ème degré

Fort heureusement, les infractions du 4e degré sont moins nombreuses que celles du 3e degré. Ainsi, vous risquez moins de tomber sur une faute grave à l’examen théorique. Une astuce : retenez que pratiquement chaque examen théorique pour le permis de conduire inclut au moins une situation de circulation concernant une infraction du 3e ou 4e degrés.

Presque dans chaque Ă©preuve de permis thĂ©orique vous aurez une question avec une personne habilitĂ©e qui donne des indications pour la circulation. Il ne s’agit pas uniquement d’un agent de circulation et c’est peut-ĂŞtre lĂ  que se trouve souvent le piège ! Les personnes habilitĂ©es tiennent ce type de panneau :. Elles vont l’utiliser pour donner leurs instructions aux autres usagers de la voie publique. Ces personnes habilitĂ©es autres que les agents de circulations portent Ă©galement un gilet rĂ©flectorisant. Donc, transgresser les ordres d’un agent de circulation ou d’une telle personne habilitĂ©e Ă  rĂ©gler la circulation constitue une infraction du 4e degrĂ©. Pour l’examen thĂ©orique c’est une faute grave sanctionnĂ©e avec 5 points en moins en cas de mauvaise rĂ©ponse.

Ne perdez pas le train !

Une autre infraction du 4e degrĂ© rencontrĂ© Ă  l’examen thĂ©orique et aussi au test de perceptions des risques concerne les passages Ă  niveau. Si vous voyez Ă  l’image un vĂ©hicule s’engageant sur un passage Ă  niveau lorsque les barrières sont en train de se baisser ou les feux rouges clignotants, alors faites bien attention Ă  la question. C’est une faute grave de dire que l’usager peut passer ou qu’il faut qu’il accĂ©lère. MĂŞme si c’est rare, dans les vidĂ©os du test de perception si vous voyez un passage Ă  niveau, attention si vous entendez que le signal sonore fonctionne ! Si c’est le cas et que la question concerne l’usager qui veut traverser le rail, alors il commettra une infraction du 4e degrĂ© s’il n’en tient pas compte.

Plusieurs infractions du 4e degrĂ© concernent les autoroutes et les routes pour automobiles. Il s’agit notamment de l’interdiction d’opĂ©rer un demi-tour ou une marche arrière. Emprunter les raccordements transversaux d’une telle route constitue aussi une infraction du 4e degrĂ©. Vous imaginez que rouler en sens contraire au sens de la circulation sur une telle route est une faute toute aussi grave, n’est-ce pas ?

Enfin, une faute grave moins connue par les candidats au permis de conduire en Belgique est celle qui consiste à provoquer un conducteur à circuler à une vitesse excessive. Il en est de même pour tout conducteur qui se livre sur la voie publique à des concours de vitesse ou d’adresse en dehors des compétitions sportives organisées et autorisées.

Dans notre paquet de simulations d’examens que vous pouvez consulter sur notre plateforme vous trouverez parmi les questions de nombreuses questions concernant les fautes graves.

En conclusion

Comme vous voyez, les situations dans lesquelles vous pouvez perdre 5 points lors de votre examen théorique pour le permis de conduire sont si nombreuses qu’il vaut mieux bien les réviser. Il ne faut pas oublier qu’il est suffisant de donner deux mauvaises réponses relatives aux infractions du 3e et 4 e degrés pour rater votre examen !

C’est pourquoi nous vous encourageons vivement à bien réviser ces infractions afin d’éviter de perdre bêtement la chance de réussir votre examen. Dans nos simulations d’examen, nous nous sommes assurés d’inclure pratiquement toutes les infractions de ces deux catégories. Vous pouvez les trouver ici et les pratiquer jusqu’à ce que vous les reteniez correctement. Un entrainement utile et efficace qui vous donnera confiance en vous et vous aidera à réussir votre permis du premier coup !

Foire aux questions (FAQ)

Tu te poses encore des questions sur les fautes graves? Consulte notre FAQ ci-dessous.

Ne risquez pas un Ă©chec !

 

Entrainez-vous pour votre examen théorique avec Permis Online.

Disponible aussi en néerlandais.
www.rijbewijs.online