Trouve ton Auto-Ecole

Observer l'environnement

Un principe : On contrôle quelle que soit la règle du code de la route, "prioritaire" ou non !

Notion de champ visuel

Tout d’abord il faut savoir que le champ visuel d’un humain adulte est d’environ 180°, en réalité, pour observer l’environnement nous devons plutôt parler de vision nette et là nous nous apercevons que notre vision est particulièrement réduite et que notre vision nette n’est que de 3 à 5° !

C’est particulièrement important en conduite car notre cerveau va principalement tenir compte de ce que nous percevons dans cette zone.

Pour le démontrer un petit test : dans une allée de parking de supermarché, regardez droit devant vous et sans bouger les yeux essayez de compter les véhicules en stationnement, de déterminer leur couleur...

En réalité pour conduire nous devons bouger constamment les yeux !

Comment observer en voiture ?

Nous le voyons, notre vision est particulièrement limitée, elle est liée à la sélection de l'information et à notre capacité de mémoriser ce qui nous intéresse dans l'environnement, à ce propos il est à noter que plus l'on va vite plus il faut mémoriser de choses mais comme notre cerveau a lui aussi ses limites... Par conséquent plus cela devient compliqué, plus je ralenti.

A partir de ce constat nous pouvons maintenant représenter la « carte » des zones visibles autour de notre véhicule, la zone verte représente notre champ visuel de 180° (Soit un demi-cercle).

Il vous faut donc commencer à explorer l’environnement, l’œil ne peut tout voir dans l'instant. D’une manière générale les mouvements vont attirer notre attention et les yeux iront chercher l’information en se positionnant sur l’objet en mouvement.

Mais il faudra également balayer du regard pour aller chercher l’information, car tout n’est pas en mouvement et certains détails risquent de nous échapper.

Notre attention devra se partager entre ce qui est proche et ce qui est loin car notre œil, tel un appareil photo, a besoin de « zoomer » pour obtenir une image nette.

Au-delà des 180° de champ de vision (la zone verte de notre schéma) il faudra également contrôler l’environnement latéral et arrière du véhicule, c’est le rôle des rétroviseurs, cependant il reste indispensable de tourner la tête pour vérifier les « angles morts ».

Si vous avez des difficultés à bien régler vos rétroviseurs pensez à jetez un coup d'oeil à l'animation de la fiche installation au poste de conduite

Les autres angles morts

Votre véhicule n’est pas transparent ! Par conséquent il est impossible de savoir ce qui se trouve autour de lui notamment au niveau du sol dans une zone assez importante, il faudra en tenir compte avant de démarrer par exemple mais aussi en conduite pour le placer avec précision le long du trottoir ou pour s’arrêter à la ligne d’effet des feux, la règle c’est d’anticiper et de regarder en permanence l’endroit où je veux aller.

Problèmes - Solutions

Je ne maîtrise pas bien ma trajectoire en contrôlant les angles morts

Un contrôle doit toujours être bref, il vaut mieux regarder plusieurs fois rapidement qu'une fois longtemps car sinon vous ne pourrez plus diriger efficacement votre véhicule, de plus l'environnement n'est pas figé, le véhicule devant vous peut freiner par exemple

J'ai du mal à évaluer la vitesse des autres

Cela viendra avec le temps, néanmoins rappelez-vous qu'un seul coup d'oeil ne vous permettra jamais d'évaluer une vitesse : C'est en regardant plusieurs fois que l'on parvient a estimer la vitesse de l'autre, il vous faut donc multiplier les prises d'informations

Je m’arrête trop tôt avant la ligne de stop

Il existe des angles morts tout autour de votre véhicule alors comment savoir où se trouve cette fameuse ligne de stop ? Tout simplement en tournant la tête à droite ou à gauche au lieu de regarder devant vous ! La ligne de stop se trouve en général dans le prolongement du trottoir donc regardez le trottoir à droite ou à gauche en tournant la tête pour « imaginer » cette ligne de stop

Je passe au feu rouge en étant persuadé qu'il vient juste de passer à l'orange

C’est un grand classique ! Votre œil ne peut percevoir les couleurs au-delà de la zone de 30° (voir le schéma du champ visuel), pensez à lever le pied de l’accélérateur au feu vert et balayez du regard dans l’intersection